.
-

Saint Angilbert, disciple d'Alcuin et membre de l'école du Palais, d'une famille noble de la Neustrie, obtint la faveur de Charlemagne qui lui fit épouser secrètement sa fille Berthe et le prit pour secrétaire.

Angilbert embrassa ensuite la vie monastique, pour accomplir un voeu qu'il avait fait dans une grande maladie, et devint abbé de Centule en Ponthieu. Il accompagna Charlemagne à Rome, devint ministre de Pepin, roi d'Italie, et mourut en 814. Il cultivait la poésie avec succès : Charlemagne l'appelait son Homère

Il reste de Saint Angilbert quelques courts écrits, recueillis par Duchesne; on a mis sous son nom une Histoire des premières expéditions de Charlemagne qui n'est qu'un roman de Dufresne de Francheville.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.