.
-

Andromaque

Andromaque, appelé ordinairement Andromaque l'Ancien, pour le distinguer de son fils, naquit dans l'île de Crète vers 54 à 68 de l'ère chrétienne, et fut médecin. de Néron : c'est lui qui le premier porta le titre d'Archiater. Il a inventé la fameuse compositién appelée Theriaca Andromachi et dont la formule, modifiée, figura longtemps dans les pharmacopées. Il a célébré les vertus miraculeuses de la thériaque dans un poème élégiaque de 174 vers dédié à Néron; Galien l'a inséré dans ses oeuvres; il parut à part à Zurich, 1607, in-4, et à Nuremberg, 1754, in-fol., enfin inséré dans la Bibliotheca graeca de Didot et dans les Medici et physici graeci minores d'Ideler. (Dr L. Hn.).
Andromaque, le Jeune, fils du précédent. Passe également pour avoir été le médecin de Néron; il vivait vers le milieu du Ier siècle. Suivant Fabricius et Haller, il est l'auteur d'un ouvrage sur la pharmacie, en trois livres : Peri syntheseôs pharmacon. Cet ouvrage que Choulant attribue, probablement à tort, à Andromaque l'Ancien, est cité avec éloges par Galien. Il ne nous en reste que des fragments. (Dr L. Hn.).
Andromaque. - Nom d'homme, a appartenu à divers personnages légendaires ou historiques. Les plus célèbres sont : 
Andromaque, fils d'Egyptus, marié avec la Danaïde Hero, fut, ainsi que ses frères, tué la nuit de ses noces;

Andromaque, fils d'Héron, commandait les troupes mercenaires dans l'armée d'Alexandre le Grand

Andromaque, général du roi de Syrie Seleucus III (Séleucides), père d'Achacus et de Laodice, figure dans l'expédition contre Attale Ier, roi de Pergame.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.