.
-

Anaxandrides. - Roi de Sparte, de la dynastie des Agiades, contemporain de Crésus, régna de concert avec Ariston, vers 560 av. J.-C. Ce fut sous son règne que les Spartiates remportèrent des victoires sur Tégée. Anaxandrides était marié avec sa nièce; comme cette union restait stérile, il obtint des Ephores d'épouser une seconde, femme qui mit au monde Cléomène, son successeur. Il eut ensuite trois fils de sa première femme. Ce cas de bigamie était célèbre dans l'antiquité hellénique. (J.-A. H.).
Anaxandrides, poète grec, dont le nom est parfois changé en Alexandrides. Il était originaire de l'île de Rhodes, d'autres disent de Colophon, et florissait vers 350 av. J.-C. Les deux genres qu'il cultivait de préférence étaient le dithyrambe et la comédie : il est un des représentants les plus éminents de la comédie moyenne, et prit part, en cette qualité, aux concours poétiques non seulement d'Athènes mais aussi de Macédoine. Suidas lui attribue soixante-cinq comédies, sur lesquelles dix remportèrent le prix : il nous reste les titres de trente-six et environ quatre-vingts fragments. Les comédies mythologiques semblent y avoir tenu une très grande place; les autres sont généralement des comédies de caractère. Nous savons par Suidas qu'il fut le premier à mettre sur la scène les amours irrégulières et les séductions, sujets depuis lors exploités avec une prédilection marquée. Aristote paraît l'avoir tenu en très grande estime, peut-être à cause de la profondeur de son observation morale et de la richesse de ses sentences. (J.-A. H.).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.