.
-

Alexandre VII

Alexandre VII, Fabio Chigi, est un pape (1655-1667) né à Sienne. Il avait vécu longtemps en Allemagne pendant la guerre de Trente ans et participé, comme nonce, aux négociations qui la terminèrent; il continua contre le jansénisme les poursuites commencées par son prédécesseur, Innocent X. Celui-ci avait condamné cinq propositions dans l'ouvrage de Jansénius; le nouveau pape confirma cette condamnation (1656), malgré les protestations qui soutenaient qu'on avait dénaturé le sens véritable des propositions. Dans cette controverse, Alexandre VII revendiqua le privilège de l'infaillibité, même pour les décisions de la papauté sur les questions de fait connexes aux questions de doctrine. 

Ses agissements dans la haute Italie et notamment l'injure supposément faite par les gardes corses au duc de Créqui, l'ambassadeur français à Rome donnèrent à Louis XIV le prétexte pour recourir aux armes contre lui. Le roi s'empara d'Avignon et du comtat Venaissin. Privé des secours qu'il avait réclamés des souverains catholiques le pape dut s'humilier et consentir au traité de Pise (1664). Il fut aussi forcé d'élever une pyramide dans Rome, avec une inscription portant que les Corses étaient déclarés incapables de servir le Saint-siège

Il eut pour compensation la satisfaction de recevoir l'abjuration de la reine Christine de Suède, qui avait abdiqué la couronne pour embrasse le catholicisme; et, plus tard, de la pensionner, lorsqu'elle eut été forcée de quitter Fontainebleau, pour avoir fait assassiner Monaldeschi, son amant. C'est à ce pape qu'est due la superbe colonnade qui orne la place de Saint-Pierre. Il a canonisé saint François de Sales et l'Espagnol saint Thomas de Villa-Nova. (G. Baldensperger).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2016. - Reproduction interdite.