.
-

Alcman, poète grec, né à Sardes en Lydie, florissait vers 670 av. J.-C. et obtint le titre de citoyen à Sparte. Il mourut, dit-on, de le maladie pédiculaire, par suite des excès auxquels il s'était abandonné. Il avait composé dans le dialecte dorique six livres de chants lyriques, que les anciens admiraient et qu'Horace a quelquefois imités; il ne nous en reste qu'un petit nombre de fragments, cités par Plutarque et Athénée. Ils ont été recueillis par H. Ëtienne, dans son Recueil des lyriques grecs, réimprimés dans les Poètes grecs de la collection de Didot et publiés à part par Fr.- Th. Welcker, Giessen, 1815. Ils ont été traduits en français par Coupé, dans ses Soirées littéraires, t. VII. et par Falconnet , dans les Petits poètes grecs du Panthéon littéraire, 1840.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.