.
-

Albinus (Decimus Clodius Septimius), d'Hadrumète en Afrique (130-194 av. J.-C.), agriculteur renommé, auteur de Géorgiques et peut-étre d'autres poèmes. Sa biographie fait partie des ouvrages attribués à Julius Capitolinus, l'un des auteurs de l'Histoire Auguste, Issu d'une famille noble, mais sans fortune, il eut une brillante carrière militaire. Général sous Marc-Aurèle et Commode, commandait en Bretagne lors du meurtre de Pertinax, en 193. Il se fit proclamer empereur en même temps que Septime-Sévère. Les deux rivaux parurent d'abord se concilier et partagèrent l'empire; mais ils se firent bientôt la guerre. Albinus, après quelques avantages, fut défait et livré à l'empereur, après avoir reçu une blessure : Sévère envoya sa tête à Rome et fit périr sa famille.
Albinus, philosophe et commentateur du IIe siècle ap. J.-C., enseigna à Smyrne, où Galien fut son élève; auteur d'une Introduction aux dialogues de Platon et de Commentaires sur les écrits de Platon. 
Albinus. - Nom sous lequel Alcuin a composé un traité en latin, en forme de dialogue, sur la rhétorique. Les interlocuteurs sont l'auteur et le roi Karlus (Charlemagne). Le plus ancien manuscrit de cet ouvrage est du IVe sièle; le titre exact est : Disputatio de rhetorica et de virtutibus sapientissirni regis Karli et AIbini magistri. (A.W.).
Une page distincte est consacrée aux médecins qui se sont faits connaître sous le nom d'Albinus ou Weiss
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.