.
-

Achillini

Achillini (Alessandro), anatomiste et philosophe né à Bologne le 29 octobre 1463, mort dans cette ville le 2 août 1512. Il obtint le diplôme de docteur en médecine et en philosophie en 1484, fit pendant dix ans des leçons sur la philosophie, puis de 1494 à 1497 sur la médecine; il enseigna de nouveau exclusivement la philosophie jusqu'en 1500, puis les deux sciences à la fois. Vers la fin de l'année 1505, il dut quitter Bologne pour raison politique, occupa pendant deux ans une chaire de philosophie à Padoue, enfin revint en 1508 à Bologne, et y enseigna jusqu'en 1544, année où éclatèrent des troubles civils et où la ville fut assiégée par les Espagnols ligués avec le pape. 

Achillini était un philosophe péripatéticien et un arabisant distingué; il mérita le surnom de second Aristote; ses mérites comme anatomiste ne sont pas moindres; il fut avec Mondino le premier anatomiste de Bologne qui profita de l'édit de l'empereur Frédéric Il pour disséquer des cadavres humains (L'Histoire de l'anatomie). Parmi ses découvertes, il faut mentionner celle du canal de Warthon; on lui a en outre attribué celle de deux des osselets de l'ouïe (l'enclume et le marteau); cette découverte ne lui appartient pas. (Dr L. Hn).



En bibliothèque. - Les deux ouvrages principaux d'Alessandro Achillini ont pour titre : Corporis humani anatomiae; Venise, 1516-1521, in-4. - Anatomicae annotationes; Bologne, 1520, in-4.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.