.
-

Zagréus

On a donné le nom de Zagréus au  Dionysos mystique ou Infernal (chthonios). II naquit de Zeus, métamorphosé en serpent, et de Perséphone, avant que celle-ci eût clé enlevée par Hadès. 

Zeus, qui l'aimait beaucoup, lui permit de lancer la foudre. Les autres dieux en furent jaloux. Mais ils ne purent nuire à Zagréus, protégé par les Curètes. Cependant les Titans, ayant changé de forme à l'instigation d'Héra, se glissèrent auprès de Zagrée, le tuèrent et jetèrent ses membres dans une chaudière. Athéna saisit le coeur du dieu , et le porta à Zeus. Celui-ci foudroya les Titans, ordonna d'ensevelir les restes de Zagrée au pied du Parnasse, et fit naître de son coeur le jeune Dionysos.

Suivant Nonnus, Zagrée résista longtemps à ses ennemis; la voix d'Héra seule lui ôta ses forces. Les traditions parlent aussi d'une mutilation, analogue à celle dOsiris, subie par Zagréus.
-

Dionysos Zagreus.
La passion de Dionysos-Zagréus. Fresque de la Villa des Mystères dionysiaques, à Pompéi.

Il faut remarquer que touts ces mythes, issus de la théosophie alexandrine et du mysticisme orphique, n'appartiennent pas à la mythologie grecque proprement dite. Il est évident que le mythe de Dionysos-Zagréus protégé par les Curètes et assailli par les Titans n'est autre qu'une refonte de celui de Zeus. Quant au dénouement fatal, si l'on considère la mutilation qu'il subit de la part des Corybantes, on reconnaîtra là une copie du mythe égyptien d'Osiris

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2011. - Reproduction interdite.