.
-

Mésopotamie > Religion assyro-babylonienne

Utu / Shamash

Utu (en sumérien) / Shamash (dans les langues sémitiques) est le dieu mésopotamien du Soleil, et de l'équité (et, en cela témoin, des serments, comme Jupiter à Rome). Fils du dieu Lune, Nanna / Sin, et de Ningal, il est aussi le frère d’Inanna / Ishtar (associée à la planète Vénus). Son symbole est un disque orné d’une étoile à quatre branches séparées par des faisceaux de rayons ondulés.
-
Shamash.
Scène d'adoration. - Un fidèle arrose une plante sacrée devant
une divinité assise, sans doute le dieu Shamash.
(Stèle archaïque; Louvre).

Shamash est une des divinités les plus universellement invoquées; mais dans la hiérarchie céleste, il vient après Sin. On le qualifie hyperboliquement, dans les invocations qu'on lui adresse, d'arbitre des dieux, de grand juge du ciel et de la terre. Souvent on le représente simplement par l'image même du disque solaire; quelquefois le buste du dieu, coiffé de la tiare, émerge du centre de ce disque. 

Shamash avait des sanctuaires à Babylone, à Larsa, à Sippara. Dans cette dernière ville dont il était la divinité poliade, il eut un temple resté célèbre tout le temps de la durée de l'empire assyrien on cite constamment ce sanctuaire avec celui d'Anunit, déesse qui passait, à Sippara, pour l'épouse de Shamash. Dans ce temple fameux, sans cesse embelli et restauré par les rois brûlait comme dans les sanctuaires de la religion de Zoroastre, un feu qui ne devait jamais s'éteindre.

Il y a un bas relief trouvé à Abu-Habbu, aux ruines de l'ancienne Sippara, sur lequel on voit figuré, avec le disque solaire, l'édicule qui constituait le tabernacle de Shamash. Le dieu est majestueusement assis sur un trône, avec le symbole de sa puissance a ses pieds, et il tient dans sa main le disque et le sceptre magique. Dans la Bible, le dieu de Sippara (Sepharvaïm), reçoit le nom de Adrammelek, et son épouse celui de Anammelek, de sorte qu'il paraît évident qu'Adar ou Adra était un des qualificatifs du dieu Soleil, en même temps qu'un des noms de Sandan, l'Hercule assyrien. Une longue prière en faveur d'un roi tombé gravement malade, énumère les attributs de Shamash de la manière suivante :

Seigneur grand, du milieu des cieux brillants, à tes levers,
Héros vaillant, Shamash, du milieu des dieux brillants, à tes levers,
dans les verrous des cieux brillants, dans la porte qui ouvre le ciel, à tes ... dans la barre de la porte des cieux brillants ... dans la grande porte des cieux brillants, 
lorsque tu l'ouvres, dans les plus hauts sommets des cieux brillants, 
lors de ta marche rapide, les archanges célestes en respect et en joie s'empressent autour de toi;
les serviteurs de la dame des dieux te conduisent en fête; les ... pour la paix de ton coeur te fixent les jours; les ... des foules des pays te contemplent avidement; 
Les esprits des cieux et de la terre, te conduisent en troupe ... 
Le seigneur, quant à moi, m'a envoyé, 
Le Seigneur grand, Êa, quant à moi, m'a envoyé.
Fixe ce qui le regarde, enseigne l'ordre qui le concerne, décide la décision qui le touche.
Toi, dans ta marche, tu diriges la race des hommes; fais briller sur lui un rayon de paix et qu'il guérisse sa souffrance;
L'homme, fils de son dieu, a déposé devant toi ses manquements et ses transgressions. 
Ses membres sort dans la souffrance; il est douloureusement souillé par la maladie. 
Shamash, à l'élévation de mes mains, prête attention; mange son aliment, reçois sa victime, rends son dieu pour soutien à sa main. 
Par ton ordre, que son manquement soit absous! que sa transgression soit effacée!
Que son malheur tourne à bien! que sa maladie revienne à la vie 
Rends la vie au roi!
Alors, au jour où il revivra, que ta sublimité l'enveloppe de sa protection!
Dirige le roi qui t'est soumis
Et moi, l'enchanteur, ton serviteur soumis, dirige-moi.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2014. - Reproduction interdite.