.
-

Fête de la Transfiguration. - Cette fête catholique a a été instituée pour célébrer le souvenir de l'épisode relaté dans les Evangiles selon saint Matthieu  (XVII, 1-8), saint Marc (IX, 1-8), saint Luc (IX, 28-36) :
« Jésus, ayant pris avec lui Pierre, Jacques et Jean, monta sur une montagne pour prier. Pendant qu'il priait, son visage parut tout autre, et ses habits devinrent blancs et resplendissants comme un éclair. En même temps deux hommes s'entretenaient avec lui. C'était Moïse et Elie, qui apparurent avec gloire et parlaient de sa mort, qu'il devait accomplir à Jérusalem ». 
La légende, prétendant compléter le récit évangélique, place ce fait sur le mont Thabor. On a dit que cette fête était déjà célébrée en Orient, dès le IVe siècle, et qu'elle ne fut établie en Occident qu'après le Ve siècle. Cela n'est attesté par aucun document sérieux. Néanmoins, l'institution paraît fort ancienne : on la trouve mentionnée dans le calendrier arménien, au 14 juillet; dans les calendriers byzantin et éthiopien, et dans le Martyrologe romain, au 6 août. 

En 1456, Calixte III composa un office pour cette fête, et y attacha des indulgences en mémoire d'une victoire remportée en la même année sur les Turcs, près de Belgrade. (E.-H. V.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.