.
-

Tossafistes (Judaïsme). - Descendants et disciples de Raschi qui fleurirent dans le Nord de la France pendant deux siècles. Leur nom vient de ce que, dans leur vénération pour Raschi, ils appellent leurs interprétations des tossafôth, c.-à-d. des additions complémentaires. Les tossafistes sont des glossateurs qui s'appliquent à éclaircir les points et les passages difficiles du Talmud. Ils se distinguent par d'étonnantes qualités de pénétration, de subtilité, d'érudition et de rigueur qui les ont placés au premier rang des autorités doctrinales. On évalue à environ 150 le nombre de ces rabbins

Les premiers tossafistes sont Méir ben Samuel et Juda ben Nathan, gendres de Raschi. Les plus remarquables sont R. Samuel ben Méir, dit Raschbam (1085-1158), petit-fils de Raschi, qui compléta le commentaire de son grand-père et composa aussi un commentaire sur le Pentateuque et les cinq rouleaux. Son interprétation est simple, naturelle, quelquefois hardie. Son père Jacob b. Méir, dit Rabbénou Tam (1400-1471), fut la première autorité rabbinique de son temps. Il excelle à découvrir les contradictions et à les concilier. II est l'auteur aussi des Hakraôth ( = les Décisions) et du Séfer hayaschar ( = Livre des justes). 

Nous signalerons encore Isaac b. Méir, autre petit-fils de Raschi; Eliézer b. Nathan, dit Rabén, auteur du Tsofnath Panéach ( = la Révélation des secrets); Isaac b. Ascher ha-Lévy, dit Riba; Isaac b. Samuel de Dampierre, dit Ri; Isaac b. Abraham de Ramerupt, dit Ritzba; Simson b. Abraham de Sens, auteur des tossafôth de Sens; Moïse d'Evreux, auteur des tossafôth d'Evreux; Eliézer de Touques, auteur des tossafôth de Touques, etc. (Louis-Germain Lévy).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.