.
-

Thisbé, jeune Babylonienne dont Ovide a immortalisé, dans ses Metamorphoses, les tragiques amours avec Pyrame. La passion des deux amants était contrariée par l'inimitié qui divisait leurs familles dans des vers gracieux, Ovide a conté comment Pyrame et Thisbé avaient coutume de s'entretenir par une fente du mur qui séparait leurs deux habitations. Comme ils s'étaient donné rendez-vous la nuit sous un mûrier blanc hors de la ville, Thisbé y arriva, la première, mais dut s'enfuir précipitamment à la vue d'un lion qui déchira une pièce de son vêtement qu'elle avait laissé tomber; Pyrame survint alors; et croyant que celle qu'il aimait avait été dévorée par le lion, il se perça de son épée sous le mûrier fatal. Thisbé accourut à ses plaintes et, dans son désespoir, se donna également la mort. Depuis ce temps, le mûrier ne donne que des fruits noirs. La légende de Pyrame et Thisbé a inspiré les poètes et les peintres : Shakespeare s'en est servi dans le Songe d'une nuit d'été, et Nicolas Poussin a peint un tableau célèbre.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.