.
-

Jeux tauriens. - Jeux romains consacrés aux divinités infernales. Leur nom de Ludi Taurii venait de ce que les victimes, dont le sacrifice avait lieu pendant la célébration des jeux, devaient être des animaux stériles (hostia taurea). On ne connaissait plus, à l'époque historique, la date de leur institution ni leur véritable origine. Ils remontaient, disait-on, au règne de Tarquin le Superbe; ils avaient été célébrés la première fois pour faire cesser une épidémie. On aurait à cette occasion institué des jeux pour fléchir les dieux infernaux, et sacrifié à ces divinités des vaches stériles, en latin taurae.

On a parfois rapproché les jeux Tauriens des jeux Tarentins ou Térentins et des jeux Séculaires; il est vrai que les uns et les autres étaient également dédiés aux divinités infernales; mais, tandis que les jeux Séculaires se célébraient au Champ de Mars, les jeux Tauriens se donnaient au cirque Flaminius. Il y a donc lieu de croire qu'ils étaient distincts. Suivant Preller, les jeux Tauriens étaient des jeux du même genre que les jeux Séculaires, mais ils n'étaient célébrés qu'à des intervalles irréguliers et dans certains cas spéciaux. (J. Toutain). 

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.