.
-

Richyasringa (personnage du folklore indien). - Nom d'un ermite de l'Inde ancienne. Il était né d'une biche et portait, comme son nom l'indique, une petite corne d'antilope sur le front. Elevé dans la forêt, il était arrivé à l'âge adulte sans avoir jamais vu de femmes, quand le roi Lomapâda, sur le conseil des brahmanes, le fit attirer à sa cour par une troupe de jeunes filles et lui donna en mariage sa fille adoptive Sântà, Plus tard, Richyasringa dirigea le sacrifice qui valut à Daçaratha, le véritable père de Sântà, de devenir encore celui de Râma.

Dans d'autres versions, c'est une courtisane qui parie de séduire l'ascète et réussit par son habile manège à lui inspirer une telle passion qu'il la ramène jusqu'au palais royal à califourchon sur ses épaules. Cee mythe, resté très populaire en Inde et qui rappelle par tant de traits tantôt Les oies du frère Philippe de Boccace, tantôt le lai d'Aristote, tantôt les contes que nous font les bestiaires du Moyen âge sur la façon de prendre l'Unicorne (Licorne), se retrouve dans un grand nombre de textes indiens, tant brahmaniques que bouddhiques; par ces derniers elle a passé au Tibet, en Chine et au Japon

La naissance de l'ascète est représentée sur un bas-relief de Bharhut, probablement antérieur à notre ère, ce pendant que son masque unicorne est encore fabriqué par les Japonais. Le pèlerin chinois Hiouen-tsang a trouvé au VIIe siècle son histoire localisée dans un couvent bouddhique du Gandhâra (région de Peshawar, au Pakistan). Elle est fréquemment représentée sur les théâtres de l'Inde contemporaine.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.