.
-

Moires - Très vieilles divinités grecques de la Destinée (Anankè) représentées chez Hésiode par trois sœurs : Atropos, Clotho, et Lachésis; elles sont filles de Zeus et Thémis (ou, parfois aussi de Nyx) et soeurs des Kères, les divinités de la mort. Depuis leur palais proche de l’Olympe, elles commandent au déroulement des vies humaines : Atropos file le fil de la vie d’un mortel, Clotho l’enroule, et lachésis le coupe au moment de la mort. Les Romains les ont assimilées à leurs Parques (Parcae). 

A Delphes, on vénérait deux Moeres; à Athènes, une seule, Aphrodite Urania, qu'on appelait la plus ancienne des Moeres. Homère n'évoque qu'une seule de ces divinités (la Moira). Chaque poète modifie leur physionomie d'après son sentiment personnel.



Les artistes les représentent d'abord avec un spectre, signe de la domination (autel du musée du Louvre), plus tard avec des symboles variés; le plus souvent Clotho file, tenant la quenouille; Lachesis marque le destin sur un globe ou bien écrit; Atropos est armée du ciseau, ou d'une balance, ou bien montre l'heure à un cadran solaire. Le bas-relief de Tegel est un des plus connus. Citons encore le remarquable tableau moderne du musée Pitti attribué à tort à Michel-Ange.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.