.
-

Mâle et Femelle. - L'une des théories alchimiques les plus répandues était que la production d'un corps nouveau ne pouvait se faire que par le concours de deux éléments différents, l'un jouant le rôle de mâle, l'autre celui de femelle. Aussi établit-on de bonne heure la distinction en un grand nombre de cas. Les Égyptiens, dit Sénèque, firent quatre éléments, puis chacun se doubla en mâle et femelle. 

Ailleurs, l'élément mâle est assimilé au levant, l'élément femelle au couchant. Zosime cite également l'élément hermaphrodite que l'on voit reparaître au Moyen âge. Selon Pline, il existe un minerai d'antimoine mâle et un minerai femelle; selon Théophraste, un bleu mâle et un bleu femelle; la Mappae Clavicula distingue un minerai de plomb féminin et léger, opposé à un minerai masculin et lourd.  (M. B.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.