.
-

Ma

La déesse (Mythologie égyptienne). - Le mot signifie vérité, et par vérité les Egyptiens entendaient le vrai et le bien, le bien au physique et au moral. Un homme juste, vertueux, était un homme de vérité. Au sens cosmique, la vérité exprimait le triomphe de l'ordre sur le chaos, du bien sur le mal. Le rôle solaire du dieu égyptien consiste à entretenir la vie des êtres et à maintenir l'harmonie du monde par son lever quotidien qui est un triomphe perpétuel sur les perturbations de l'ordre cosmique. Dès que l'astre surgit à l'orient, le règne de Mâ, la vérité, commente; les textes disent : 
« la vérité (mâ) s'unit à ses splendeurs, il établit la vérité dans sa barque, il enfante la vérité, il fait la vérité et déteste le mal [, ennemi de son oeuvre] ».
La vérité ne fait qu'un avec lui; elle s'incarne une robe étroite; elle est coiffée du klaft que surmontent l'uraeus et la plume qui sert à écrire son nom; à ces insignes se joint parfois le disque solaire. (Paul Pierret).
Ma. - Déesse lunaire et guerrière des peuples de la Cappadoce et du Pont; Strabon la rapproche d'Artémis. Son plus célèbre temple était celui de Comana, desservi par 6000 hiérodules. Aux fêtes de la déesse se pressaient des milliers de pèlerins des deux sexes qui dans leurs démonstrations passionnées se déchiraient la chair ou se livraient à des débordements sexuels.

Dans les temples du Pont, Ma ou Plene était servie par des vierges armées, célébrant des danses militaires. La légende des Amazones a pu puiser certaines de ses inspirations de ces usages. Les Romains appelèrent Ma la Bellone asiatique. Dans Eschyle, ce nom est appliqué à la Terre, la mère universelle. Etienne de Byzance dit que Ma était le nom lydien de Rhéa ; d'autres en font une nymphe chargée par Zeus de nourrir Dionysos. (A.-M. B.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.