.
-

Larves, larva. - Le mot Lémures était un terme générique par lequel les Romains désignaient les âmes des morts. Tandis que celles des bons devenaient, sous le nom de Lares, des génies bienfaisants et protecteurs des familles, celles des méchants revenaient aussi sur la terre, mais sous forme de spectres hideux pour épouvanter les vivants. En conséquence, on leur donnait le nom de Larves. 

Les Romains croyaient aussi que tous ceux qui périssaient de mort violente, ou qui n'avaient pas reçu les honneurs de la sépulture, vagabondaient sous forme de larves. Malgré la distinction qui précède, divers passages des auteurs anciens prouvent que, dans le langage populaire, les mots Larvae et Lemures s'employaient indifféremment l'un pour l'autre. On apaisait ces spectres malfaisants au moyen de libations et de sacrifices expiatoires. 

A Rome, ou célébrait en leur honneur une fête, appelée Lemuria ou Lemuralia, qui durait trois jours, pendant lesquels tous les temples étaient fermés et les mariages suspendus. On prétend que cette fête portait à l'origine le nom de Remuria, et qu'elle avait été instituée par Romulus, pour apaiser les mânes de son frère Rémus, assassiné par lui ou par son ordre.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.