.
-

Imam ou Iman (en arabe, chef), titre que conserva Hassan, fils d'Ali, lorsqu'il fut dépouillé du califat par Moawia, et, que les califes ont néanmoins continué de porter. Les sultans ottomans ont pris aussi ce titre, depuis Sélim, comme chefs de la religion. 

Les musulmans-sunnites appellent  imams leurs docteurs les plus célèbres. Pour les musultmans chiites, l'imam est un personnage doué, de vertus extraordinaires, tels que furent Ali et ses descendants. Les uns admettent sept Imams, et les autres douze (chiites duodécimains), dont le dernier, Mohammed-al-Mahdi, c. à d, le dirigé (de Dieu), né en 859, fut tué à l'âge de 11 ans, selon les uns, ou mourut à l'âge de 75 ans, selon les autres, et doit reparaître un jour sur la terre, pour y faire régner la justice.

En Arabie, on appelle imams certains chefs qui ont à la fois le pouvoir religieux et politique. On nomme enfin imans les ministres de la religion qui, dans les mosquées, président aux assemblées et y font la prière publique. C'est avec ce dernier sens que le mot est passé dans le langage courant.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.