.
-

Hermode

Hermode,  surnommé l'agile, est un des fils d'Odin. Il est dans la mythologie scandinave, le messager des dieux. On le représente toujours cuirassé et un casque sur la tête.

Après la mort de Balder (Baldr), Frigga, sa mère, sollicita quelqu'un des dieux de descendre aux enfers et d'offrir à la Mort la rançon qu'elle exigerait pour lui rendre son fils. Hermode se chargea de cette commission; il monta à cheval, et, pendant neuf jours et neuf nuits, il voyagea dans des vallées profondes et ténébreuses, et arriva enfin au bord du fleuve Giall, sur lequel était jeté un pont d'or. 

La garde de ce pont était confiée à une fille appelée Mod Gudur (l'adversaire des dieux). Hermode eut quelque peine à se faire livrer passage; lorsqu'il fut parvenu au bord opposé, il continua sa route et arriva à la grille des enfers, qu'il franchit d'un bond de son cheval. 

Il aperçoit bientôt Balder assis à la place la plus distinguée du palais. Il prie Héla de lui permettre d'emmener Balder; mais elle lui répond que, pour être assurée des regrets universels causés par la mort du dieu, elle exigeait que toutes choses animées et inanimées, sans aucune exception, versassent des larmes en témoignage de leur douleur. 

De retour dans le ciel, Hermode rendit compte à Frigga du résultat de sa mission. Alors les dieux envoyèrent des messagers de toutes parts, avec ordre de pleurer pour délivrer Balder. Tous les êtres s'y prêtèrent volontiers : les humains, les animaux, la terre, les pierres, les arbres, les métaux, tout pleurait ensemble, et les larmes formaient un déluge général. 

Satisfaits du succèsqu'ils avaient obtenu, les messagers se hâtaient de revenir à Asgard, la ville céleste, lorsque, chemin faisant, ils aperçurent dans une caverne une magicienne nommée Thok. Les messagers l'ayant priée de vouloir bien pleurer pour la délivrance de Balder, elle répondit : 

« Thok pleurera d'un oeil sec la perte de Balder; qu'Héla garde sa proie. » 
Ou conjecture que celte magicienne n'était autre que Loki lui-même, le génie du mal, l'ennemi éternel des dieux. Il était cause que Balder avait été tué; il fut cause aussi qu'on ne put le délivrer de la mort.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008 - 2012. - Reproduction interdite.