.
-

Europe

Europe (personnage de la mythologie grecque), fille d'Agénor, roi de Phénicie, et soeur de Cadmos; Zeus, épris d'amour pour elle, et la voyant un jour jouer sur le bord de la mer avec ses compagnes, se changea en taureau, s'approcha de la nymphe, mangea dans sa mains, et l'enhardit de telle sorte, qu'elle osa monter sur son dos. Mais à peine y fut-elle assise, que le taureau prit sa course vers la mer, se jeta dans les flots, se mit à nager et la transporta en Crète, où il la rendit mère de Minos, d'Éaque et de Rhadamante.
-
L'Enlèvement d'Europe.
L'Enlèvement d'Europe. Métope du temple 
de Sélinonte (VIe s av. J.-C.). Musée de Palerme.

Europe fut après sa mort honorée par les Crétois comme une divinité; ils instituèrent même en son honneur une fête nomnmée Hellotie, d'où l'on appela Europe Hellotès. C'est Europe qui, dit-on, a donné son nom à la partie du monde qui prolonge l'Asie à l'Ouest.

Une autre Europe est une nymphe, fille de l'Océan et de Téthys. Europe est le nom de la XIe sibylle.



Françoise Gange, Le mythe d'Europe dans la Grande histoire, du mythe au continent, La Renaissance du Livre, 1004. - Cet ouvrage propose une étude du mythe de l'enlèvement d'Europe sur le rivage de Tyr (Phénicie) par Zeus, le dieu grec déguisé en taureau. Dans quelle mesure et en quel sens les tribulations de ce personnage d'Europe ont-elles une correspondance avec le continent qui porte ce nom? La réponse à cette question constitue la trame du livre.

Le mythe d'Europe n'a été étudié jusqu'ici que dans sa partie la plus récente, qui exprime la perspective grecque patriarcale : une plaisante histoire d'amour entre le Dieu Père et une mortelle nommée Europe. En réalité, ce mythe est un écrit fondateur, dont l'origine remonte beaucoup plus haut dans le temps. Il véhicule la grande Histoire de l'humanité depuis les temps néolithiques, mettant en scène la révolution qui a eu lieu : de la culture du féminin sacralisé, où le divin était conçu comme féminin... à celle organisée autour de la religion du Dieu Père, dont Zeus est l'un des noms. 

Le rapt puis le viol d'Europe par le taureau Zeus expriment le changement radical d'optique qu'a entraîné la naissance de l'ordre patriarcal : désacralisation de l'amour, apologie de la force brute dans une culture où l'antique alliance entre le féminin et le masculin est détruite et où les qualités viriles se focalisent sur l'appétit de domination et de conquête.
Le continent Europe s'avère traduire cette orientation conquérante, qui s'accompagne d'une carence des qualités féminines, dans les valeurs culturelles comme dans la personnalité des individus. (couv.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.