.
-

Ermites de saint Jérôme. - Nom sous lequel ont été institués quatre ordres religieux : 
1° celui des Ermites de Saint-Jérôme, appelés communément Jé ronymites ou Hiéronymites, fondé par le bienheureux Thomas de Sienne, profès du tiers ordre de Saint-François, qui, étant passé en Espagne avec quelques-uns de ses. disciples, commença par établir divers ermitages, et obtint ensuite de Grégoire XI, en 1573, la confirmation de son ordre, sous la règle de Saint-Augustin, avec la permission de mener la vie cénobitique. Cet ordre s'étendit d'Espagne en Portugal, et des religieuses, fondées par Marie Garcia, y furent incorporées en 1510;

2° l'ordre des Moines ermites de Saint-Jérôme de l'observance, ou de Lombardie, parce qu'ils eurent leur second couvent près de Milan, fondé par Loup d'Olmédo, sous la règle de Saint-Augustin, dans le diocèse de Séville, en Espagne, avec l'autorisation du pape Martin V, accordée l'an 1424;

3° les Ermites de Saint-Jérôme de la congrégation du bienheureux Pierre de Pise. ordre fondé par ce bienheureux dans l'Ombrie, en 1380; 

4° les Ermites de Saint-Jérôme de Fiesole, congrégation fondée en cette ville en 1560, par le bienheureux Charles de Montegraneli, prêtre du tiers ordre de Saint-François, et confirmée par le Ssaint-siège en 1406. Eugène IV lui donna la règle de Saint-Augustin en 1441, et Clément IX le supprima en 1668.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.