.
-


Echidna

Echidna (mot grec qui signifie vipère) est une déité des anciens Grecs, fille de Chrysaor, issu lui-même du sang de Méduse, et de la nymphe' Callirhoé. Celle-ci, dit Hésiode, enfanta dans un autre profond un monstre qui n'eut jamais rien de semblable parmi les dieux et les humains, la redoutable Echidna, moitié nymphe au visage agréable, aux yeux noirs, et moitié serpent dont la vue fait horreur, qui est moucheté de diverses couleurs, qui se nourrit de carnage dans le sein de la terre. II se tient dans une caverne profonde, sous un rocher, loin des dieux et des humains. Telle est la demeure que les immortels ont assignée à la cruelle Échidna qui ne vieillit jamais.

On dit que Typhon, vent orageux et violent, a eu commerce avec cette belle aux yeux noirs; que de là sont venus Orthos, chien de Géryon, ensuite Cerbère, chien de Pluton, monstre à cinquante têtes, d'une taille et d'une force extraordinaire, d'une voix terrible et d'une cruauté égale. Il en est venu encore l'Hydre de Lerne, qui fit tant de ravages. Echidna enfanta ensuite la Chimère de Bellérophon, animal cruel, monstrueux, d'une vitesse extrême; il avait trois têtes : l'une de lion, l'autre de chèvre, la troisième d'un dragon, et ressemblait à ces trois animaux : par le devant du corps au lion; à la chèvre par le milieu; à un serpent par derrière; et vomissant des torrents de flamme. Echidna donna enfin naissance au Sphinx  de Thèbes et au Lion de Némée

Echidna, peut-être la même que la précédente, est représentée par Hérodote, comme une princesse des régions hyperboréennes, aussi affreuse que la précédente. Elle enleva d'abord les chevaux d'Héraclès, puis elle eut de ce héros trois enfants : Agathyrse, Gélon et Scythe. En la quittant, Héraclès lui remit un arc avec ordre de retenir dans le pays celui de ces fils qui pourrait le bander. 

Lorsqu'ils furent devenus grands, Echidna exécuta les ordres d'Héraclès, fit sortir de la contrée les deux premiers qui n'avaient pu bander l'arc, et retint le troisième, le seul qui y réussit. C'est de lui que sortirent les rois Scythes, et la contrée fut appelée de son nom.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.