.
-

Déjanire

Déjanire est un personnage de la mythologie grecque. - C'était la fille du roi étolien de Calydon, Oeneus (Oenée), et d'Althéa, ou on fille de Dionysos et d'Althéa. Hygin fait de Déjanire la fille de Dexamenos, roi d'Olenos, et du centaure Eurytion, son premier fiancé. Elle était la soeur de Méléagre dont elle pleura la mort. Elle et Gorgé durent à la protection de Dionysos de ne pas être, comme leurs soeurs, changées en pintades par Artémis irritée. 

C'était une femme courageuse et guerrière, maniant les armes, conduisant un char de guerre. Elle épousa Héraclès qui vainquit son fiancé, le dieu du fleuve-Achélous. On a parfois dit que cette union de Déjanire et d'Héraclès symbolisait  peut-être l'alliance des Doriens et des Etoliens avant la conquête du Péloponnèse. Elle donna le jour à Hyllus, l'ancêtre des Héraclides. Quand le héros quitta Calydon, Déjanire l'accompagna. 
-

Guido Reni : Nessus et Dejanire.
L'Enlèvement de Déjanire par Nessus, par Guido Reni, 1621.

Le centaure-Nessus, qui la portait pour lui faire traverser le fleuve Evénus, ayant voulu l'enlever, Héraclès, tua le ravisseur en lui lançant une flèche envenimée. Avant de mourir, Nessus, pour se venger, donna à Déjanire sa tunique teinte de son sang empoisonné, en lui assurant que c'était un talisman propre à ramener son époux s'il était infidèle. Quelque temps après, Héraclès s'étant attaché à Iole, fille d'Euryte, roi d'Oechalie, Déjanire voulut faire l'essai de la tunique fatale, mais le poison qu'elle contenait fit mourir le héros dans des souffrances cruelles. Déjanire se tua de désespoir.
 



L'épisode de la tunique de Nessus a fourni le sujet des Trachiniennes de Sophocle et de l'Hercule au mont Oeta de Sénèque.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.