.
-

Deimos

Deimos, la Crainte (personnage de la mythologie grecque). - Divinité allégorique, fils d'Arès et d'Aphrodite. Il avait un temple à Sparte, près du palais des Ephores, soit pour avoir toujours devant les yeux la crainte de faire quelque chose d'indigne de leur rang, soit pour mieux inspirer aux autres la crainte de violer leurs ordonnances. Thésée sacrifia à Deimos afin que la Crainte ne saisît point ses troupes. Alexandre suivit cet exemple avant la bataille d'Arbelles.

Hésiode, dans la description du Bouclier d'Héraclès, représente Arès accompagné de Deimos; et, dans sa Théogonie, il fait naître cette déité d'Arès et d'Aphrodite. Pausanias cite une statue de Deimos, érigée à Corinthe.

Homère le met sur l'égide d'Athéna, et sur le bouclier d'Agamemnon. Dans le XIIIe livre de l'Iliade, il compare Idoménée et Mérion son écuyer au dieu Arès suivi de Deimos et de la Fuite, dont il est le père. Dans le XVe, Arès, irrité de la mort de son fils Ascalaphe, ordonne à ces mêmes déités d'atteler son char. Dans le XVIe, le poète personnifie l'épouvante des Troyens mis en désordre, sous les noms de la Peur (Deimos) et de la Fuite, qui, s'élevant des vaisseaux grecs, poursuivent les défenseurs de Troie. 

Eschyle fait jurer les sept chefs devant Thèbes par Deimos, par le dieu Arès et sa soeur Enyo

Enfin Rome honorait la Peur jointe à la Pâleur, depuis le vœu fait par Tullus Hostilius dans une bataille contre les AIbains.

Les médailles anciennes représentent Deimos avec les cheveux hérissés, un visage étonné, la bouche ouverte, et un regard qui exprime l'épouvante, effet d'un péril imprévu.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.