.
-

Darès. - Nom d'un prêtre d'Hephaïstos tué par Diomède (Iliade, V, 9 et suiv.). Ce nom est attribué par des Alexandrins à un Phrygien qui trahit Hector, passa aux Grecs et fut tué par Ulysse; on attribua à ce Phrygien Darès, confondu avec le premier, une Iliade antéhomérique. Ce récit, imaginé par le peu véridique Ptolémée Chennos à la fin du Ier siècle de notre ère, trouva beaucoup de créance. A la fin du Ve siècle, on fabriqua une histoire de la ruine de Troie (Historia de excidio Trojae), qu'on fit précéder d'une lettre apocryphe de Cornelius Nepos à Salluste et qui fut censée être l'oeuvre de Darès le Phrygien.

Cette oeuvre est en réalité une sorte de roman composé sans doute au Ve siècle de notre ère, auquel l'auteur a voulu donner plus de crédit en le présentant comme l'oeuvre d'un témoin oculaire. L'original grec, si tant est qu'il ait existé, ne s'est pas retrouvé. C'est sans fondement qu'on a voulu reculer au XIIe siècle la fabrication du texte latin et qu'on l'a attribuée à Joseph d'Exeter. L'oeuvre du pseudo-Darès a joui d'une grande vogue au Moyen âge : Benoît de Sainte-More s'en est inspiré pour son célèbre poème de Troie

Le texte latin, imprimé dès 1470, a eu de nombreuses éditions où il est ordinairement joint à L'Histoire de la Guerre de Troie, prétendument de Dictys de Crète; la dernière et la meilleure est celle de Meister (Leipzig, 1874); il a été traduit en français par Héret (1553), Bourgueville (1573) et Caillot (1813).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.