.
-

Le drapeau et les symboles du Danemark

Drapeau du Danemark. - Ce drapeau, le Dannebrog (= drapeau Danois), est rouge avec une croix blanche qui s'étend jusqu'aux bords du drapeau; la partie verticale de la croix est décalée vers le côté de la hampe. C'est l'un des plus anciens drapeaux nationaux dans le monde, les traditions quant à l'origine de la conception de drapeau varient, mais la plus connu est une légende selon laquelle la bannière serait tombée du ciel au cours d'une bataille du début du XIIIe siècle; rattrapé par le roi danois avant qu'elle ait touché terre, ce talisman d'origine céleste aurait emporté l'armée royale vers la victoire. En réalité, le drapeau semble provenir d'une enseigne ou d'une bannière utilisée pendant les Croisades
-
Drapeau danois (Dannebrog).

On notera que l'idée de la croix décalée a été reprise par les autres pays nordiques  : la Finlande, l'Islande, la Norvège et la Suède.

Symboles nationaux : le lion; le cygne.

Hymnes nationaux : 1° Der er et yndigt land (Il y a un beau pays). Paroles de Adam Gottlob Oehlenschläger; musique de  Hans Ernst Kroyer. 2° Kong Christian (le roi Christian), également connu sous les titres de Kong Christian stod mât ved hojen (le roi Christian se tenait près du mât élevé) et de Kongesangen (Hymne du Roi). Paroles de Johannes Ewald; auteur de la musique inconnu.

Le Danemark a deux hymnes nationaux avec un même statut. Der er et yndigt land, adopté en 1844, est l'hymne national, tandis que Kong Christian, adopté en 1780, sert à la fois d'hymne national et d'hymne royal. Kong Christian est joué seulement quand la royauté est impliquée et est généralement suivie par l'hymne national, sinon seul l'hymne national est exécuté; en dehors du Danemark, c'est l'hymne royal qui est joué, à moins que l'hymne national soit demandé.
-

Liens :

Géographie du Danemark

+ Tableau de bord
+ Carte du Danemark
Histoire du Danemark
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2012. - Reproduction interdite.