.
-

Curion

Curion. - Chacune des trente curies qui constituaient, à l'origine de Rome, la communauté patricienne, avait à sa tête un chef appelé curio ou curionus. Le curion avait à s'occuper des affaires politiques et religieuses de la curie; c'est lui qui offrait les sacrifices (sacra curiona) assisté de sa femme et de ses enfants. Les trente curions formaient un collège sacerdotal présidé, du moins sous la République, par un curio maximus, chargé d'indiquer les fêtes communes aux curies.
« Il est probable, dit Marquardt, que les curions étaient élus par les curies elles-mêmes; le curio maximus, au contraire, était pris parmi les curions par le peuple tout entier, et, comme il n'était pas seulement prêtre, mais fonctionnaire, il était élu dans des comices spéciaux. » 
A côté du curion, il y avait, dans chaque curie, un flamen curialis dont les attributions sont assez obscures; on pense généralement qu'il était chargé de certains sacrifices particuliers, notamment du culte de Juno Curitis. (G. Melin).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.