.
-

Collier

Ordre du Collier. - Créé en 1362, par Amédée VI, comte de Savoie, surnommé le comte Vert. Les historiens s'accordent peu sur le motif de l'institution; les uns prétendent que l'ordre fut fondé par un caprice d'amour, en l'honneur d'une dame qui avait présenté au comte un bracelet tressé avec ses cheveux et des lacs d'amour, ce qui expliquerait le nom d'ordre du lacs d'amour sous lequel on trouve le parfois désigné; d'autres veulent que ce fut pour honorer les mystères de la religion catholique; enfin, une troisième version affirme, et c'est la plus raisonnable, que l'ordre fut fondé dans le dessein de perpétuer la mémoire des glorieuses actions qu'Amédée V accomplit lors du siège de Rhodes, par les Turcs en 1310. Quoi qu'il en soit, cet ordre subsista jusqu'en 1518, époque à laquelle Charles III, duc de Savoie, le remplaça par l'ordre de l'Annonciade. ( G. G.).
Ordre du Collier céleste du Saint-Rosaire. - La reine Anne d'Autriche créa cet ordre en France en 1645, en faveur de cinquante demoiselles nobles qu'elle choisissait parmi les plus pieuses et les plus vertueuses. Les nominations furent très recherchées et les compétitions furent telles que la reine dut renoncer à cette distinction. L'insigne de l'ordre était une croix à quatre branches et à huit pointes, émaillée de bleu, bordée d'or et portant au centre un médaillon ovale avec l'effigie de la Vierge. Le médaillon était entouré d'un rosaire, et la croix se portait suspendue au cou par un ruban bleu.
Colliers d'ordres. - Chaînes d'or de différents modèles que portent les grands maîtres et les hauts dignitaires des ordres chevaleresques. Jadis en France les chevaliers des ordres du roi portaient autour de leur blason les colliers des deux ordres de Saint-Michel et du Saint-Esprit; tous les blasons des souverains sont entourés comme ornement extérieur du collier de l'ordre de leur maison.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.