.
-

Chalchiuhtlicue

Chalchiuhtlicue (= celle qui porte une jupe de pierre verte). -  Déesse aztèque de l'eau et de la fertilité;, elle est la compagne de Tlaloc. Elle était aussi appelée Chalchiuhtlatonac (émeraude resplendissante) et Chalchihuiitlhuehue (vieille émeraude), et qualifiée de Atlacamani (tempétueuse), Ahuic et Ayauh (flux et reflux), Xixiquipiliui (haute et basse marée), Apozonalotl (écume), Acuecueyotl (onde), épithètes dont on a mal à propos fait des noms de néréides

Chalchiuhtlicue correspondait à la Matlalcueye (= vêtue d'une robe glauque) des Tlaxcaltèques. Les quatre fils de Tonacatecutli et de Tonacaciuatl la créèrent avec son mari Tlaloc pour en faire le dieu et la déesse de l'eau; et, après que deux d'entre eux, Tezcatlipoca et Quetzalcoatl, eurent été successivement soleils, Tlaloc et sa femme le devinrent l'un après l'autre; mais pendant que celle-ci l'était, il tomba tant de pluie que tous les hommes du peuple furent noyés et que la voûte du ciel s'écroula sur la terre

Après une nouvelle création, le fils des divinités de l'eau fut lune, tandis que le fils sans mère de Quetzalcoatl était soleil. Chalchiuitlicue fut mère des Tlalocs. Avec les origines qu'on lui attribuait, il était naturel qu'on l'invoquât dans les voyages sur l'eau, en temps de sécheresse, lors des baptêmes et des ablutions du mariage. On la fêtait avec, les autres Tlalocs le premier jour du sixième mois appelé etzalqualiztli, où l'on sacrifiait dans leurs temples un grand nombre d'esclaves. Dans le calendrier, elle présidait une période de treize jours et, lorsque celle-ci commençait par le signe de ce-acatl, les Cholultèque célébraient une grande fête en l'honneur de Quetzalcoatl. (Beauvois).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2007. - Reproduction interdite.