.
-

Calendes

Calendes (Kalendae). - On appelait ainsi le premier jour du mois romain, et ce nom vient, nous dit Varron, de ce que les pontifes, à qui appartenait la confection du calendrier, prononçaient les mots Calo, Juno, Novella, cinq ou sept fois, suivant que l'intervalle entre les calendes et les Nones devait être de cinq ou de sept jours.
Frères des Calendes (fratres calendarri). - Les premières de ces confréries furent formées en 1220, au couvent d'Ottberg (Allemagne). De là, l'institution s'étendit en Hongrie et en France. Elle comprenait des clercs et des laïques associés sous la direction de l'évêque du diocèse. L'objet principal, mais lointain, de ces associations était de pourvoir aux obsèques de leurs membres et de leur assurer des messes. En attendant, les frères se réunissaient une fois par mois, pour des conférences terminées par des banquets qui n'avaient rien de funèbre et qui finirent par scandaliser les profanes. A la Renaissance, la Réforme supprima la plupart de ces associations; quelques-unes seulement se sont conservées dans le diocèse de Cologne et dans le duché de Brunswick.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.