.
-

Busiris

Busiris est un personnage issu des mythes égyptiens acclimaté par la mythologie grecque. Il a généralement pour père Poseidon, sa mère est Libya ou Anippa, fille du Nil; mais quoi qu'il en soit de son ascendance, Diodore, Strabon, Plutarque, etc., qui nous ont transmis ce mythe, s'accordent à en faire un roi inhumain, sacrifiant dans des rites expiatoires les étrangers qui avaient le malheur de pénétrer dans ses États. Un beau jour, Héraclès s'étant trouvé dans le nombre des victimes destinées au sacrifice, brisa ses liens et tua le roi ainsi que ses deux fils. Ces auteurs ne manquèrent pas néanmoins de reconnaître le caractère visiblement légendaire de ces récits, et n'y cherchèrent qu'une explication allégorique prenant sa source dans de vieux souvenirs. 

Strabon déclare, en effet, que Busiris n'est pas un nom d'homme, mais désigne une ville injustement accusée d'avoir méprisé les lois de l'hospitalité. Plutarque avec sa bonhomie ordinaire entreprend également de la défendre d'une semblable accusation, qu'il met au compte d'Hérodote. Toutefois, Diodore pourrait être plus près de la vérité en cherchant l'origine de cette fable étrange dans un rite suivant lequel on aurait sacrifié chaque année aux mânes d'Osiris un homme roux, c.-à-d. semblable à Typhon, l'ennemi et le meurtrier de ce dieu. Ne savons-nous pas en effet que d'une part la ville de Busiris ou Pousiri (aujourd'hui Abousir) possédait un sanctuaire important élevé en l'honneur d'Osiris, son dieu éponyme, et d'autre part que le sacrifice humain, dont les voyageurs on géographes anciens repoussaient l'idée parce qu'il n'existait plus en Égypte à l'époque grecque et ne semblait plus conforme aux moeurs d'un peuple plus avancé à quelques égards en civilisation que les Grecs, n'en aaurait pas moins existé à l'époque antéhistorique. (G. Bénédite).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.