.
-

Béguines. - On donnait ce nom à des filles ou veuves qui, sans faire de voeux, se réunissaient pour vivre dans la dévotion. 

Ces communautés, qui remontent au XIIe siècle, ont été ainsi nommées, suivant Moréri, de Lambert Begg ou Le Bègue, prêtre liégeois, qui les aurait fondées en 1170; suivant d'autres de Sainte Bègue ou Begga, soeur de Sainte Gertrude, qui aurait fondé la communauté dès 692. On a fait en fin dériver ce nom du vieil allemand beggen = demander, prier. Il y a encore en Allemagne, et surtout en Belgique, des maisons appelées béguinages, où vivaient ces religieuses. 

Les Béguines furent supprimées en France par Louis XI, et remplacées, pour les soins à donner aux malades, par des soeurs du tiers ordre de Saint-François (Franciscains), auxquelles le vulgaire appliqua aussi le nom de Béguines.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.