.
-

Bacchus

Bacchus. - Nom donné parfois à Dionysos en Grèce, et plus courrament au dieu romain du vin, qui lui est assimilé, mais qui, contrairement à ce dernier, ne jouait qu’un rôle très secondaire dans la religion romaine. Des mystères - les Bacchanales - lui étaient consacrés par quelques initiés. Cicéron, qui notait qu’on attribuait à Bacchus des aventures si nombreuses et si contradictoires que cela pouvait signifier qu'il y eut cinq personnages de ce nom. Certains mythologues plus récents ont cru pouvoir noter des ressemblances entre Bacchus et le Brahma des Indiens. (B.).
-
Rubens : Bacchus.
Bacchus, par Rubens (1640) et, ci-dessous, par Caravage (ca. 1593).
Caravage : Bacchus.


Les représentations antiques de ce dieu sont nombreuses sur les vases peints, les bas-reliefs, les gemmes et les monnaies. 

On ne lui donne pas toujours le même type : tantôt il a une grande barbe, une chevelure aux longues tresses que retient une mitre, et est vêtu d'une bassaride ou tunique traînante; tantôt, c'est un jeune homme aux formes efféminées, au visage plein de langueur; ou bien, il a des cornes de taureau, symbole de la force nouvelle que le vin communique au corps. 

On le voit encore couronné de lierre, et tenant à la main un canthare, ou un bâton entouré de pampres; son corps est nu, sauf une peau de chevreuil (nebris) jetée avec négligence; il porte aux pieds de magnifiques cothurnes. Il est appuyé commodément, ou couché, ou assis sur un trône; parfois un Satyre le soutient dans sa marche avinée.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.