.
-

Les Bacchantes

Pour les Romains, les Bacchantes étaient l’équivalent des Ménades grecques. Elles accompagnaient Bacchus, de la même façon que les Ménades accompagnaient Dionysos, auquel ils avaient assimilé leur propre dieu du vin.

De nombreux bas-reliefs les représentent demi-nues, et couvertes seulement d'un voile léger, ou de peaux de tigres passées en écharpe, la tête couronnée de lierre, les yeux égarés et le thyrse a la main. Quelquefois ou les voit chaussées du cothurne, les reins ceints de pampres, la tête ornée de guirlandes de smilax, de chêne, de sapin ou de laurier.
-


Les Bacchantes, par Charles Gleyre.

Elles faisaient retentir l'air de leurs hurlements et du bruit de leurs instruments barbares, criant : Evohé! lo Bacche! etc., menaçant et frappant les spectateurs, formant des thyases ou danses qui consistaient en bonds irréguliers et convulsifs, dechirant de jeunes taureaux, mangeant leur chair crue, répandant de tous côtés du lait, du vin, du miel. 
-

Bacchantes.
Portraits de Bacchantes, par John Collier et, à droite, par Bouguereau.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.