.
-

Azymites. - Nom donné aux chrétiens qui se servent du pain azyme, pain sans levain, pour la communion, ainsi que le font les latins, les arméniens, les maronites et les luthériens; usage qui ne paraît pas remonter au-delà du IXe siècle. Dans l'Église grecque, au contraire, et dans la plupart des Églises protestantes, on emploie le pain fermenté, comme dans l'Église primitive. Au XIe siècle, cette différence, relevée par le patriarche de Constantinople, Michel Cérularius, qui la jugea entachée de judaïsme et d'innovation hérétique, a été une des causes du schisme qui sépara l'Église grecque de l'Église latine; elle a été aussi l'objet de vives controverses entre des théologiens luthériens et des théologiens réformés. Les azymites traitent leurs adversaires de fermentaires, et au reproche d'imiter les Juifs ils répondent qu'ils imitent le Christ, qui, dans le souper pascal, où il institua la communion, dut se servir du pain sans levain. (E.-H. Vollet).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.