.
-

Angerona

Angerona est une déesse romaine. Comme toutes les villes anciennes, Rome avait son dieu caché, son dieu protecteur, qu'on se représentait dans l'origine comme un génie sans nom et sans généalogie; aussi l'identifiait-on tantôt avec un dieu, tantôt avec un autre, masculin ou féminin. Ce qui faisait préférer Angerona dans cette confusion, c'est la figure qu'on lui donnait généralement. 

On la représentait avec un doigt sur la bouche, dans une attitude silencieuse. Tout ce que nous en savons, c'est qu'on l'adorait aussi sous le nom de Diva tout court, ou de Diva Angerona, et que, comme telle, les pontifes lui offraient un sacrifice, le 21 décembre, dans la Curia Accaleia, consacrée à Volupia; la statue d'Angerona était même sur l'autel de cette divinité. 

La date de sa fête la rapproche de celle de Saturne, d'Ops et d'Acca Larentia , avec laquelle elle semble d'ailleurs avoir un rapport très étroit. 

Peut-être le doigt qu'elle met sur sa bouche est-il une allusion aux mystérieuses profondeurs du monde souterrain. 

Le nom d'Angerona est expliqué très arbitrairement, comme d'ordinaire, par les Anciens : tantôt on le rapporte à angores (les soucis et les chagrins dont elle délivre), tantôt à angina, une maladie contagieuse qui frappait hommes et bestiaux, jusqu'au jour où Angerona leur a porté secours. Probablement l'étymologie d'Angerona n'est autre que celle de l'Angitia Marse et du Jupiter Anxur des Volsques. (L. Preller).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.