.
-

Anavatapta

Anavatapta. - Nom sanscrit d'un lac célèbre dans les traditions bouddhiques. Quatre fleuves très vénérés, le Gange, le Sindh (Indus), le Pakchou, le Sita, sortent de ce lac, qui est le lac par excellence, le réceptacle des eaux pures et intarissables. Boire l'eau de ce lac, se laver avec l'eau de ce lac, est un privilège rare que le Bouddha et quelques autres êtres privilégiés peuvent seuls se permettre. Un des principaux épisodes de la vie du Bouddha est le séjour assez long qu'il fit sur les bords de ce lac avec cinq cents arhats; le temps s'y passa en récits nombreux et variés sur les existences passées, faits par le bouddha et trente-six de ses disciples. 

Le lac Anavatapta est toujours décrit comme situé dans une région lointaine et inaccessible; on n'y va et l'on n'en revient que par des voies extraordinaires et merveilleuses, en se transportant à travers les airs; il ne fut donc jamais visité que par des personnages doués du pouvoir surnaturel. Comme tout lac indien et bouddhique, le lac Anavatapta est habité par des Nâgas ou serpents d'eau. C'est au roi des Nâgas du lac Anavatapta qu'on attribue les pluies fécondantes de l'Inde, ces pluies venant des nuages qu'il produit et accumule pour les envoyer au loin. 

Bien que tous les détails donnés sur ce lac, renommé ne doivent pas le faire considérer autrement que comme fabuleux et imaginaire, certains auteurs ont cru pouvoir, en s'appuyant sur un des traits de la légende, l'identifier avec le lac Manasarovar qui se situe au Tibet, et d'où sort le Satledge, affluent principal de l'Indus. C'est une manière d'ajouter du mythe au mythe. (L. Feer).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.