.
-

Anabaptistes, c.-à-d. rebaptisants, adeptes d'une secte protestante qui improuvent le baptême donné aux enfants, ne confèrent ce sacrement qu'à ceux qui sont parvenus à l'âge de raison, ou rebaptisent ceux qui ont été baptisés trop jeunes. Leur chef est Nicolas Starck, qui, de disciple de Luther, devint son adversaire, et attira à son opinion Carlostad, Münzer et une foule d'autres. Les Anabaptistes ne commencèrent à se faire remarquer que vers 1523. A cette époque Münzer se mit à leur tête, en Franconie, et livra des batailles sanglantes. Ils devinrent assez puissants pour s'emparer de plusieurs villes, notamment de Munster; mais ils furent combattus à outrance et presque entièrement exterminés vers 1535. Néanmoins, cette secte conserva encore quelques partisans aux Pays-Bas, où ils sont connus sous le nom de Mennonites, et dans la Grande-Bretagne, où ils se sont confondus avec les Presbytériens. Beaucoup on émigré en Amérique, où il forment des communautés rurales rétives au progrès technique (Amish, Mennonites américains, etc.).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.