.
-

Les Aloades

Les Aloades ou Aloïdes (personnages de la la mythologie grecque) sont les fils jumeaux de Poseidon et d'Iphimédie, et chefs mythiques des colonies thraces. Ils tiraient leur nom d'Aloeus, époux d'Iphimédie. Chaque année, ils grandissaient d'une toise et grossissaient d'une aune, de sorte qu'à neuf ans Ils avaient neuf toises de hauteur, et neuf aunes de tour. 

Ephialtès, l'un d'eux, osa aspirer à l'hymen d'Héra, et Otus, son frère, à celui d'Artémis. Pour les obtenir, ils attaquèrent les dieux, entassant l'Ossa sur l'Olympe et le Pélion sur l'Ossa, afin d'escalader le ciel. Arès étant tombé entre leurs mains, ils le tinrent en captivité pendant 13 mois; mais Éribée, marâtre des deux géants, indiqua le lieu de sa prison à Hermès, qui l'en délivra par une ruse. 

Selon Diodore, ce furent eux qui établirent sur l'Hélicon le culte des Muses, et qui leur consacrèrent cette montagne. Ils ne révéraient que trois muses, à savoir : Mélété, Mnémé et Aoedé. Diodore leur attribue aussi la fondation de la ville d'Ascra. Après avoir défait les Thraces et pris Strongyle, ville à laquelle ils donnèrent le nom de Dia, une querelle s'éleva entre eux, et ils s'entretuèrent. On les révérait à Strongyle comme des héros. 

Selon Homère, ils furent tués par Apollon. Suivant Apollodore, Artémis, les rencontrant dans l'île de Naxos, se métamorphosa en biche et passa rapidement entre les deux frères. Ceux-ci lui lancèrent à la fois leurs javelots, mais, manquant le but, ils se tuèrent l'un l'autre. Dans les Enfers ils étaient liés dos à dos à une colonne avec des serpents, en guise de chaînes, et un hibou les tourmentait continuellement. On montrait aussi leur tombeau à Anthédon en Béotie.


.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.