.
-

Alétides. - Fêtes athéniennes en l'honneur d'Erigone, fille d'Icare. Ce dernier ayant appris aux bergers de l'Attique à faire du vin, ceux-ci s'enivrèrent, et, se croyant empoisonnés, le tuèrent. De désespoir, Erigone se pendit, en suppliant les dieux de permettre que les filles des Athéniens périssent comme elle, tant que ceux-ci n'auraient pas vengé son père. Ce voeu cruel étant exaucé, une véritable épidémie de suicides sévit parmi les vierges athéniennes. Apollon, consulté, conseilla d'apaiser les mânes d'Icare et d'Erigone en instituant des fêtes. Elles furent nommées Alétides, du surnom d'Erigone (Alétis), qui lui avait été donné parce qu'elle avait longtemps marché (alaô = j'erre) avant de retrouver le cadavre de son père. Une des particularités de ces fêtes, c'est que les jeunes filles s'y balançaient suspendues à des cordes.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.