.
-

Adraste (mythologie grecque). - Personnage de l'histoire légendaire de la Grèce, fils de Talaos et de Lysimarque, roi d'Argos. Chassé de ses États par l'usurpateur Amphiaraos, il s'enfuit chez Polybe, roi de Corinthe, son aïeul paternel, et lui succéda. S'étant réconcilié avec Amphiaraos, il lui donna sa soeur Eryphyle en mariage et revint à Argos. L'oracle lui ayant ordonné de marier ses deux filles, Argia et Deiphyle, avec un sanglier et un lion, Polynice, fils d'Oedipe, et Tydée, fils d'Enée, agirent de ruse et obtinrent les deux jeunes filles en se couvrant avec les peaux de ces animaux. Polynice, qui avait été banni de Thèbes par son frère jumeau Étéocle, excita son beau-père à défendre ses droits. Adraste se ligua avec Amphiaraos; Capanée, fils d'Hipponoüs; Parthénopée, fils d'Arès; Hippomédon, et ses deux gendres Polynice et Tydée, puis il entreprit la fameuse guerre des sept.

Il mit le siège devant Thèbes, mais ne put s'en emparer. Il y vit succomber ses alliés et ses deux gendres et, poursuivi par l'armée d'Étéocle, il ne dut lui-même son salut qu'à l'intelligence et à la vitesse de son cheval qui, fruit des amours de Déméter et de Poseidon, qui s'étaient changés en chevaux, parlait et prédisait l'avenir. Dix ans plus tard, il forma une nouvelle armée, commandée par les Épigones, c. -à-d. par les fils de ceux qui avaient été tués à la guerre des sept, et rouvrit les hostilités. Les Thébains furent vaincus ; mais cette victoire coûta cher à Adraste qui perdit son fils Aegialée et en mourut de chagrin à Mégare, où il fut enseveli.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.