.
-

Adamites. - Nom d'une secte qui se produisit en Bohème pendant la période du hussitisme. Elle se rattachait à la secte des  Frères et soeurs du libre esprit qui, à dater du XIIIe siècle, s'était répandue en France, en Angleterre, en Italie. Elle avait pour base la doctrine panthéiste : Dieu étant dans tout, l'humain ne pouvait pas pécher tant qu'il ne s'isolait pas de la nature; toutes les impulsions naturelles étaient l'oeuvre de Dieu, le devoir était de les suivre; tout était en commun, y compris les femmes; un paysan, appelé Nicolas, fut, en Bohème, le principal propagateur de ces doctrines; aussi leurs adhérents furent-ils d'abord connus sous le nom de nicolaïtes

Ils affirmaient qu'il faut renoncer à toute religion positive, qu'il n'y a ni Dieu, ni Diable, que tous les livres sont inutiles, la loi étant gravée dans le coeur des fidèles; tous les biens étaient en commun. Des débauches se pratiquaient dans les réunions; quelques-uns des adamites marchaient nus, prétendant avoir recouvré l'innocence du paradis terestre. Le centre principal de la secte était aux environs de Jindrichuv-Hradec (Neuhaus), sur les frontières de la Bohème et de la Moravie, dans une île de la rivière Nezarka. Ils s'y étaient fortifiés et ravageaient les pays environnants. Zizka envoya un de ses lieutenants pour les détruire et ils furent tous massacrés (21 octobre 1421). Un seul fut laissé en vie et contraint à rédiger un exposé de la foi qui fut envoyé aux théologiens de Prague. Une secte du raskol russe a également porté le nom d'adamites. (L. Léger).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.