.
-

Acathiste. - Nom d'une fête que les Grecs de Constantinople fêtaient le samedi de la quatorzième semaine du carême, en l'honneur de la Vierge, pour la remercier d'avoir trois fois sauvé cette ville de l'incursion des Barbares, On appelait également acathyste l'hymne particulier à cette fête, que le clergé chantait pendant l'office. Ce mot vient du grec kathesténie, se tenir debout, et fut donné à cette fête, parce qu'on se tenait debout pendant tout l'office de la nuit

Selon une autre version, cette fête acathiste aurait été instituée en mémoire du voyage que Marie fit, au dernier terme de sa grossesse, de Nazareth à Bethléem, avec Joseph, pour aller s'y faire inscrire, selon l'édit de capitation publié par l'empereur Auguste; on célèbrerait alors cette fête sans s'asseoir, parce que Marie, quoique prête d'accoucher, ne s'était ni assise, ni couchée, ni reposée pendant tout le chemin, bien qu'il y eût près de trente lieues de Nazareth à Bethléem. 

Baillet, dans son Histoire des fêtes mobiles (Paris, 1707, p. 346), déclare cette opinion répandue dans le peuple « sans aucune apparence de vérité-». (A. L.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.